F Nous contacter


0

Multi angle De la géométrie à la dynamique de populations et des communautés

Auteurs : Poggiale, Jean-Christophe (Auteur de la Conférence)
CIRM (Editeur )

    Loading the player...

    Résumé : L'écologie est une discipline quantitative dans laquelle les mathématiques sont présentes sous différentes formes depuis très longtemps. En conséquence, l'arrivée massive d'ordinateurs de plus en plus puissants dans les laboratoires dans les dernières décennies, a conduit à une explosion de la modélisation dans ce domaine, sous forme de calculs numériques mais également par l'analyse mathématique de modèles relativement simples. Cette croissance importante de l'activité de modélisation mathématique a été accompagnée par une augmentation de la complexité des modèles d'écologie qui tentent d'intégrer la plus grosse quantité de processus connus possible. Parallèlement, les moyens d'expérimentations et d'observation du milieu naturel n'ont pas cessé de s'améliorer, produisant ainsi des bases de données de plus en plus complètes dans la description du fonctionnement des écosystèmes. Paradoxalement, la formulation de base des processus utilisée dans les modèles complexes est toujours la même et fondée sur des expérimentations réalisées dans des conditions homogènes de laboratoire au cours du XXème siècle. Nous posons la question de l'intérêt d'une description adéquate d'un écosystème pour comprendre ses réponses à différentes perturbations. Une approche consiste à utiliser des formulations mécanistes des processus, c'est à dire des formulations fondées sur des détails expliquant la cause de la réalisation des processus, plutôt que des formulations empiriques acquises dans des conditions différentes du milieu dans lequel on les applique. Cette prise en compte des mécanismes induit encore un surcroit de complexité. Les mathématiques fournissent un ensemble d'idées et de méthodes permettant tout d'abord de produire des formulations adaptées à la prise en compte des mécanismes et également d'aborder cette complexité des modèles écosystémiques, voire dans certains cas de la réduire. Nous illustrerons cette démarche à travers des exemples d'applications variés.

    Codes MSC :
    34E15 - Singular perturbations, general theory
    34E20 - Singular perturbations, turning point theory, WKB methods
    92D25 - Population dynamics (general)
    92D40 - Ecology
    34E13 - Multiple scale methods

      Informations sur la Vidéo

      Réalisateur : Hennenfent, Guillaume
      Langue : Français
      Date de publication : 28/03/14
      Date de captation : 19/03/14
      Collection : Outreach
      Sous collection : Mathématiques de la Planète Terre
      Format : quicktime ; audio/x-aac
      Durée : 01:01:41
      Domaine : Mathematics in Science & Technology ; Dynamical Systems & ODE ; Geometry
      Audience : Grand Public ; Etudiants Science Cycle 2
      Download : http://videos.cirm-math.fr/2014-03-19_Poggiale.mp4

    Informations sur la rencontre

    Nom du congrès : Les mercredis mathématiques du CIRM
    Organisteurs Congrès : Vareilles, Stéphanie
    Année de la rencontre : 2014

    Citation Data

    DOI : 10.24350/CIRM.V.18496103
    Cite this video as: Poggiale, Jean-Christophe (2014). De la géométrie à la dynamique de populations et des communautés. CIRM. Audiovisual resource. doi:10.24350/CIRM.V.18496103
    URI : http://dx.doi.org/10.24350/CIRM.V.18496103


    Bibliographie

Z